Equipes et Soins

En 2017, l’âge moyen du personnel était de 47 ans, ce qui souligne la fidélité d’une grande part de nos salariés à l’établissement. Lors des différents entretiens individuels, beaucoup se disent fiers de travailler à Emilie de Rodat : la plupart soulignent leur attachement à la manière de proposer l’accompagnement des résidents, à la polyvalence des postes qui accroît l’intérêt, à l’esprit-maison très attaché à la bientraitance des résidents.

 

Soins

La vie à Emilie de Rodat s’organise autour de trois types d’activités dont l’objectif est d'offrir la meilleure qualité de vie aux résidents : soin, accompagnement et vie sociale. C’est bien le rôle pivot au sein de ces trois activités des équipes soignantes de chaque cantou qui fait la singularité de notre maison.

 

L’établissement a su durant ces quarante dernières années adapter son modèle aux différents enjeux en formant en continu et au fur et à mesure son personnel. 

 
 

Soignant(e)s des cantous

Les soignant(e)s des cantous, AMP (aides médicaux-psychologiques) ou Auxiliaires de Vie sont à la fois soignant(e)s et responsables de leur cantou. Ce sont les soignant(e)s des cantous qui préparent les repas des résidents. A notre connaissance et après avoir interrogé France Alzheimer, nous serions le seul EHPAD en France où c’est le cas. Jusqu’à l’année dernière, les soignant(e)s de cantou avaient à leur charge le blanchissage du linge de tous les résidents. Désormais, un peu moins du tiers des résidents bénéficient d’un service de lingerie externalisé. Ceci devrait s’accentuer, permettant à terme aux soignant(e)s de n’avoir que le linge plat et les nappes à leur charge. Avoir des soignant(e)s qui s’occupent de « leurs » résidents « comme à la maison, dans un cadre professionnel » fait partie de la culture de l’EHPAD Emilie de Rodat. Cela constitue le socle de nos valeurs et de notre savoir-faire. Nous pensons apporter un plus non négligeable à nos résidents par cette manière singulière de les accompagner au quotidien.

Paella avec le chef _edited.jpg
 

Infirmier(ère)s, aides soignant(e)s du Pôle Soin

Les infirmières, les aides-soignantes ont un rôle un peu particulier à l’EHPAD Emilie de Rodat. Les médicaments sont préparés sous forme de plaquettes par la pharmacie et la distribution en est assurée par les soignant(e)s des cantous sous la responsabilité des infirmier(ère)s.

 

A l’EHPAD Emilie de Rodat, cette liberté leur permet de dégager du temps pour mieux suivre les résidents. Ils peuvent seconder l’équipe du Pôle Soin qui aide les soignant(e)s de cantou avec les résidents nécessitant un accompagnement plus lourd. Nos infirmier(ère)s ont tendance à être plus autonomes que dans d’autres EHPAD. En l’absence de médecins traitants, tout en n’hésitant pas à prendre conseil auprès de la surveillante générale et/ou du médecin coordonnateur, ils peuvent prendre facilement la décision de l’hospitalisation d’un résident le nécessitant.

 

De leur côté, les soignant(e)s du Pôle Soin, diplômés aides-soignants ou ASG, aident leurs collègues des cantous pour les résidents le nécessitant : toilettes longues ou complexes, retours d’hospitalisation, résidents en fin de vie. 

 
 

Intervenants extérieurs

Les résidents sont également pris en charge par différent personnel paramédical, en grande partie intervenant extérieur. En fonction de leurs besoins propres, les résidents peuvent être suivis par un ergothérapeute, des kinésithérapeutes et des orthophonistes.

Médecin traitant

Les résidents sont suivis sur le plan médical de manière classique. Chacun dispose d’un médecin traitant libéral choisi librement par le résident. Nous avons une quinzaine de médecins traitants qui connaissent de longue date notre établissement. La majorité des médecins acceptent de prescrire dans le logiciel de soins maison et d’y faire leurs observations médicales. De plus, concernant les médecins plus spécialisés, l’EHPAD Emilie de Rodat bénéficie d’un géronto-psychiatre qui se déplace sur demande, environ une fois toutes les deux semaines.

Radiologie

Un manipulateur radio se rend si possible sur place pour les imageries simples et pouvant attendre 24 à 48 heures, quand l’opérateur est disponible. Ceci évite de nombreux déplacements à nos résidents avec les attentes très longues dans les salles de consultations. Il est possible que dans le futur nous puissions faire intervenir un deuxième manipulateur radio qui pourrait intervenir encore plus rapidement.

Dentiste

Un chirurgien-dentiste accepte de se rendre dans l’établissement pour les actes urgents concernant nos résidents pouvant difficilement se déplacer.

Consultation en urgence

En cas de besoin de consultation urgente, si le médecin traitant n’a pas la possibilité de se déplacer, notre EHPAD dispose d’une convention avec SOS Médecin 92 pour un passage d’un médecin généraliste, qui est réglé par chèque par la famille le plus vite possible. Pour les hospitalisations, il est fréquent que l’EHPAD arrive à avoir directement une place, sous 48 heures, avec l’aide du médecin traitant, en unité de gériatrie aigüe de l’Hôpital Stell, situé à Rueil-Malmaison.
Les professionnels sont formés aux situations d’urgence, qui nécessitent de la réactivité. La nuit, l’astreinte téléphonique infirmière aide les soignants à prendre les bonnes décisions. Le SAMU est mis à contribution principalement pour les urgences vitales. Pour les transports en urgence par ambulance, l’établissement arrive le plus souvent par ses propres moyens à trouver rapidement un véhicule sans avoir à passer par le régulateur du SAMU, avec l’accord du médecin traitant, qui rédige ensuite le bon de transport.

 

Projet d'Accompagnement     Individualisé (PAI)

Le Projet d’Accompagnement Individualisé (PAI) dans notre établissement se base sur les valeurs, les souhaits, les désirs et les capacités de chacun pour une prise en soin et un accompagnement tous deux personnalisés et adaptés. Son objectif est ainsi de contribuer au maintien, au développement ou même au rétablissement d’une partie de l’autonomie de l’individu.

 

Rencontre avec l'équipe de Direction

M. Nicolas Guiollot

Directeur général d'OVE Plénior et Directeur de l'EHPAD Emilie de Rodat

En charge de la conduite générale de l’établissement, il est l’interlocuteur naturel des résidents et des familles pour ce qui relève de la signature et du respect du contrat de séjour.